Retraites complémentaires : la Cour des comptes interpelle les partenaires sociaux sur l’urgence d’une réforme

Les sages de la rue Cambon appelle les partenaires sociaux à étudier tous les leviers disponibles pour réformer l’Agirc et l’Arrco jusqu’à modifier l’âge de départ en retraite mais aussi à s’attaquer aux coûts informatiques, aux dépenses de personnel et à la traque des erreurs et de la fraude aux cotisations qui pourrait atteindre entre 2,2 et 2,7 milliards d’euros par an.

de · 19 décembre 2014 · 0 commentaires · A la Une, Analyses