L’Autorité de sûreté nucléaire s’inquiète du risque engendré par les difficultés financières d’EDF et d’Areva

Si l’ASN salue dans un rapport le maintien à « un bon niveau » de la sûreté d’exploitation des installations nucléaires, l’autorité administrative indépendante révèle un contexte préoccupant, porteur d’inquiétude pour l’avenir. Son président, Pierre-Franck Chevet, a notamment souligné les « difficultés financières, économiques ou budgétaire » des entreprises en charge du secteur.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.