Le Conseil d’Etat rappelle les règles de reconnaissance et d’indemnisation des victimes des essais nucléaires français

Le Conseil d’Etat a jugé qu’en l’absence de mesures de surveillance, l’administration « ne peut être regardée comme rapportant la preuve de ce que le risque attribuable aux essais nucléaires doit être regardé comme négligeable ». Le drame des cancers développés suite aux essais face aux recours peu glorieux du ministre de la défense.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.