Réforme de la DGF : un recul du gouvernement en forme d’aveu

Confronté à la levée de bouclier des élus locaux, Manuel Valls reporte d’un an, au 1er janvier 2017, la mise en oeuvre de la réforme de la dotation globale de fonctionnement, la principale aide de l’Etat aux collectivités. Entre impréparation et incompétence, le gouvernement navigue en eaux troubles et fournit de nouvelles armes à ses opposants.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.