Fonctionnaires : les mesures choc de la Cour des comptes

Tout en prenant d’immenses précautions de langage, Didier Migaud, le premier président de la Cour des comptes, attaque de front la négociation engagée par le gouvernement pour revaloriser le déroulement de la carrière des fonctionnaires. Un rapport choc qui réintroduit le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.