Haute-Normandie : les prétendues surfacturations de la Clinique Mathilde de Rouen devant le Conseil d’Etat

La haute juridiction examine ce jour le recours de la ministre des affaires sociales et de la santé contre l’annulation, à la demande de la Clinique Mathilde, de la décision du 5 janvier 2011 du directeur de l’agence régionale de santé de Haute-Normandie. L’enjeu ? Une sanction financière de plus de 450.000 euros.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.