Le Conseil d’Etat met fin au litige entre la mairie de Paris et un ex-« acheteur expert » de la direction des achats

En estimant que la progression du requérant lors de son stage n’avait pas été suffisante et qu’il n’avait pas les qualités et compétences pour occuper un poste d’attaché, la mairie de Paris n’a effectivement pas commis d’erreur manifeste d’appréciation.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.