Le Conseil d’Etat a confirmé la condamnation de la Société générale par l’AMF à une amende d’un demi million d’euros

Compte tenu de la nature et de l’ampleur de la mission de contrôle de la régularité de l’activité des sociétés de gestion attribuée au pôle « audit » et des moyens humains insuffisants qui y étaient alors affectés, l’AMF n’a pas commis d’erreur d’appréciation.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.