14 ans après un accident d’avion, le Conseil d’Etat se penche la responsabilité de l’Etat

Le juge administratif suprême examine ce jour le recours de la société Lloyd’s France SA et autres tendant à la condamnation de l’Etat à leur verser près de deux millions d’euros suite à un accident survenu à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle ayant pour origine une erreur d’identification, par le contrôle aérien, des appareils en attente de décollage.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.