QPC : empêché de se présenter aux sénatoriales, André Villiers a porté l’affaire devant le Conseil d’Etat

Celui qu’Henri de Raincourt avait laissé tombé, préférant rappeler Pierre Bordier à ses côtés, a décidé de ne pas rendre les armes en posant une question prioritaire de constitutionnalité, sans consulter ni son parti, ni ses proches. Bataille juridique sur fond de guerre politique.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Un commentaire

  1. Le Conseil d’Etat a rayé cette affaire, qui fera l’objet d’un nouvel examen en séance publique. Nous vous tiendrons informés. Chose étonnante la requête n’a été rayée qu’après que le rapporteur public, Delphine Hédary, ait présenté ses conclusions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.