Les terres coutumières des îles Wallis et Futuna dans le collimateur de la Cour des comptes

La juridiction financière estime en particulier nécessaire que l’Etat modernise le régime de gestion des terres coutumières, qui, selon Didier Migaud, constitue « un obstacle incontestable au développement ».

Cour des comptes - Entrée du Palais Cambon - DR

Cour des comptes – Entrée du Palais Cambon – DR

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.