L’écosystème de l’innovation du département du Val-d’Oise primé par le SGMAP et BearingPoint

Depuis 2011, Guy Kauffmann, directeur général des services (DGS) du conseil départemental du Val-d’Oise déploie un dispositif d’innovation participative, fondé sur trois piliers : le design de services, la formation des cadres et l’organisation interne de l’innovation.

[private]Depuis 2011, Guy Kauffmann, directeur général des services (DGS) du conseil départemental du Val-d’Oise déploie un dispositif d’innovation participative, fondé sur trois piliers : le design de services, la formation des cadres et l’organisation interne de l’innovation. « Un écosystème de l’innovation qui vise d’abord à re-concevoir les services autour de l’usager en organisant la formation à la culture de l’innovation et en créant un laboratoire d’innovation publique », dévoile un communiqué.

A ce titre, le DGS est lauréat de la 7e édition du prix du manager public de l’année dans la catégorie « innovation participative ». Ce prix, organisé par le Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP) et BearingPoint, met à l’honneur celles et ceux qui allient sens du service public, prise de risque et capacité à porter une transformation collective dans la durée.

La méthode de design de services autour des besoins de l’usager a d’ores et déjà fait ses preuves sur six projets menés depuis 2011, notamment pour une offre de santé pour les jeunes, la maison départe­mentale de l’enfance, la maison départementale des personnes handicapées. Dans ce dernier cas, la démarche s’est traduite par un meilleur accueil avec une prise en charge immédiate, une réduction de 50% des délais de traitement, précise le communiqué.

A coté, une école du management par l’innovation a été mise en place afin de diffuser cette culture de l’innovation au sein des services de la collectivité en formant les cadres et outillant les équipes au design de service. Dans ce but, un partenariat avec l’Essec a permis également de proposer aux agents du département un Massive Open Online Course (Mooc) sur l’innovation publique.

Comme troisième pilier, le laboratoire d’innovation publique a également été créé en 2013 pour accompagner les initiatives d’intérêt général et développer les réseaux d’innovation au sein du Val-d’Oise. Ce laboratoire suivait une première « mission innovation » créé en 2012 pour accompagner les projets départementaux et identifier de nouveaux champs de réflexion, précise le communiqué.

La plateforme collaborative La Butinerie a été lancée en 2015, pour permettre à chaque agent de partager ses idées et proposer des projets : 300 « butineurs » se sont lancés et 10 idées ont été retenues sur 38 propositions. Grâce à Guy Kauffmann, ajoute le communiqué, « cette fabrique participative permet aux agents du Val-d’Oise, toutes directions confondues, de placer l’innovation pour les usagers au centre de leurs réflexions ».[/private]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.