Collaborateurs parlementaires : un statut a minima et pour quatre mois

Les syndicats CFDT, CFTC, SNCP, FO et l’association représentant les députés-employeurs ont signé un accord collectif sur le statut des collaborateurs parlementaires après des mois de négociation. Sauf que l’accord, qui doit entrer en vigueur le 1er mars 2017, ne s’appliquera qu’aux équipes des députés signataires (soit 336 élus sur 577).

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *