Les employeurs territoriaux exigent une meilleure prise en compte des spécificités de la territoriale

Philippe Laurent, maire UDI de Sceaux et président du CSFPT réclame, pour les employeurs, une plus grande liberté dans la gestion de carrière des agents, « dans l’intérêt commun des agents eux-mêmes et de la qualité du service public local ».

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *