SNCF : Manuel Valls annonce la reprise d’une partie de la dette et un coup de pouce de 300 millions d’euros par an

Manuel Valls, a annoncé que l’Etat reprendrait une partie de la dette de la SNCF et un coup de pouce d’environ 300 millions d’euros par an afin d’améliorer le réseau. Guillaume Pepy, le président du directoire de la SNCF, qui vient d’avaler plusieurs couleuvres à l’occasion des négociations menées en marge des grèves, peut s’en féliciter.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *