Les comptes de l’ex-région Poitou-Charentes, une épine dans le pied de Ségolène Royal

Un audit commandé par Alain Rousset, le président socialiste de la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, au cabinet Ernst & Young révèle « une forte dégradation des ratios financiers » de l’ex-région Poitou-Charentes. Une dérive financière inquiétante.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *