A 85 ans, Gaston Flosse voit sa condamnation à deux ans d’inéligibilité confirmée

La cour d’appel de Papeete a confirmé la condamnation de Gaston Flosse, l’ancien sénateur et ancien président de la Polynésie française, à deux ans d’inéligibilité dans l’affaire de la cellule d’espionnage, dite du SED pour « Service d’étude et de documentation », mise en place lorsqu’il était à la tête de la collectivité d’outre-mer.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.