Annecy : des appels d’offres favorisant les exploitants historiques et dénués de mise en concurrence effective

Pour gérer deux services publics, le centre des congrès et les transports urbains, la communauté d’agglomération d’Annecy a réalisé des appels d’offres « juridiquement fragiles » emprunts de favoritisme et dotés de clauses financières douteuses, pointe la chambre régionale des comptes d’Auvergne – Rhône-Alpes.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.