Alain Gardère, ancien commissaire de police, directeur du Cnaps, pris dans la tourmente judiciaire

L’ancien conseiller de Claude Guéant alors ministre de l’intérieur, directeur du Conseil national des activités privées de sécurité, a été mis en examen pour « abus d’autorité », « prise illégale d’intérêt », « corruption passive », « recel d’abus de biens sociaux » et « détournement de fonds publics ». Il a été remplacé à la tête du Cnaps par François Pény.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *