Défense : le bilan social du personnel

Dans un document de 208 pages, le ministère de la défense a dressé son bilan social pour l’année 2014, pour « une vision globale et synthétique de l’évolution de la politique des ressources humaines ».

[private]Mardi 21 juillet 2015, dans un document de 208 pages, le ministère de la défense a dressé son bilan social pour l’année 2014, pour « une vision globale et synthétique de l’évolution de la politique des ressources humaines ».

Effectif du personnel de la défense, mouvements, dépenses des personnel, formation, reconversion, conditions de travail, relations professionnelles, politique sociale, réserve, autant de chapitres qui permettent, selon Jacques Feytis, le contrôleur général des armées et directeur des ressources humaines du ministère de la défense, une présentation « des principales données permettant d’apprécier la situation de l’ensemble du personnel de la défense et les évolutions intervenues en matière de politique RH ».

La déflation des effectifs liée à la réduction pluriannuelle des emplois s’est poursuivie en 2014, conformément aux objectifs fixés au ministère de la défense par la loi de programmation militaire 2009-2014. L’effectif du ministère sous plafond ministériel des emplois autorisés (PMEA) atteint 270.849 équivalents temps plein travaillé (ETPT), soit une réduction de 2,8% par rapport à 2013.

En 2014, les dépenses de personnel ont globalement diminué de 502,7 millions d’euros par rapport à l’année précédente pour atteindre 19,56 milliards d’euros. Les dépenses de rémunération pour le personnel réserviste ont en revanche progressé par rapport à 2013 (+ 0,9 millions) pour atteindre 70,8 millions. En dehors des dépenses de personnel, 348,1 millions d’euros ont été consacrés à l’accompagnement de la politique des ressources humaines (actions sociales, reconversion, formation, etc.).

Le personnel militaire a, par ailleurs été confronté en 2014 à 3.176 accidents de service et de trajet. Aussi, 591 infirmités ont été prises en compte pour la première fois, consécutivement à des accidents de service ou de trajet et 56 à la suite de maladies professionnelles. Pour le personnel civil, 681 accidents du travail ou de service avec arrêt ont été enregistrés en 2013 et 125 accidents de trajets avec arrêt.[/private]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.