La collectivité territoriale de Corse crève le plafond de sa dette

Alors que la CTC s’était fixée une stratégie financière portée par un objectif de stabilisation de l’encours de la dette à 300 millions d’euros, la chambre regrette la progression de son endettement fin 2014 à 340 millions d’euros et la volonté de la collectivité de se fixer un nouveau plafond de dettes à 515 millions d’euros à l’horizon 2018.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.