Villes de France : « le raz de marée fiscal n’a pas eu lieu »

Selon une étude de l’Observatoire des finances et de la fiscalité de l’association Villes de France, plus de quatre villes sur cinq ont fait le choix de ne pas augmenter leurs taux d’imposition en 2015. En valeur nominale, les recettes fiscales progressent de 2,3% pour les communes et de 3,1% pour les EPCI.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *