Le budget de la présidence de la République poursuit sa baisse

Un rapport de la Cour des comptes salue la poursuite des efforts engagés pour ramener les dépenses de l’Elysée dans la limite d’un montant maximum de 100 millions d’euros. Les magistrats financiers regrettent toutefois que les achats soient encore insuffisamment couverts par des marchés publics et le recours massif aux heures supplémentaires.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *