La Cour des comptes dresse un bilan de la politique immobilière de l’Etat

A l’occasion de la publication d’un référé Didier Migaud, le premier président de la haute juridiction, formule pas moins de 14 recommandations à travers un constat sombre des défaillances de l’Etat. L’occasion pour la Cour d’émettre de vives critiques à l’encontre de France Domaine, « incarnation de l’Etat propriétaire ».

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *