La Cour des comptes attaque la rémunération des cadres dirigeants de La Poste

Les magistrats de la rue Cambon pointent les « effets d’aubaine dus au statut de fonctionnaire de certains cadres dirigeants » et les « lacunes qui restent à combler » sur l’organisation et les procédures qui président aux rémunérations. Les sages saluent toutefois le plafonnement mis en oeuvre dès 2012.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *