Polynésie française : le Conseil constitutionnel a annulé les sénatoriales de septembre 2014

La manifestation, menée par Gaston Flosse, qui s’est tenue à proximité immédiate et à l’entrée même des bureaux de vote a constitué une manœuvre pour faire pression sur les électeurs, de nature à porter atteinte à la sincérité du scrutin.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *