EDF : une optimisation fiscale et des clauses abusives qui embarrassent le gouvernement

Entre les clauses abusives dénoncées par la CCA et un comportement fiscal des plus douteux, l’opérateur historique est sommé de s’expliquer. EDF contrôlé à près de 85% par l’Etat, qui se défend de toute optimisation fiscale, prépare sa contre-attaque.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *