Affaire des HLM de Paris : la famille Chaisaz réclame la condamnation de l’Etat à près de 4 millions d’euros

En marge de l’un des plus gros scandales politico-financiers des années 90, l’ancien patron d’un bureau d’étude dans le BTP et ses enfants reprochent aux services fiscaux leur collaboration avec la justice pénale. Condamné à quinze mois de prison avec sursis, Jacky Chaisaz assistait les entreprises lors des appels d’offre en apportait ses réseaux. L’affaire qui devait être examinée par le Conseil d’Etat le 3 février, l’est finalement ce jour.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *