Yannick Blanc, ex-bête noire de Nicolas Sarkozy, est promu préfet du Val d’Oise

Victime d’une chasse aux sorcières sous l’ère Sarkozy alors qu’il était directeur de la police générale à la préfecture de police, l’ancien policier devenu préfet du Vaucluse obtient une belle promotion.

[private]

Yannick Blanc - DR

Yannick Blanc – DR

A l’occasion du conseil des ministres du 28 janvier 2015, Yannick Blanc, préfet du Vaucluse, est nommé préfet du Val d’Oise. Une belle promotion pour ce fonctionnaire qui, sous la présidence de Nicolas Sarkozy, avait fait les frais de son ancrage à gauche alors qu’il était à la préfecture de police (directeur de la police générale de 2005 à 2008), dans un établissement placé à l’époque sous la direction de Michel Gaudin, fidèle parmi les fidèles de Nicolas Sarkozy.

Ce même Gaudin qui aurait été au coeur de l’enquête contre ces policiers jugés “trop éloignés” de Nicolas Sarkozy. Dans l’affaire qui nous occupe, c’est lui qui a signé les arrêtés de suspension visant des fonctionnaires injustement accusés, dont Yannick Blanc, en s’appuyant sur des éléments judiciaires dont il n’aurait pas dû avoir connaissance. Yannick Blanc avait été accusé dans une fausse affaire de trafic de titres de séjour montée de toute pièce par l’IGS. Lire à ce sujet notre article : « QPC : le Conseil d’Etat ne renvoie pas l’affaire du complot politique de l’IGS« .

Après avoir occupé les fonctions de directeur adjoint du cabinet de Jean-Paul Huchon au conseil régional d’Ile-de-France (2010 – 2012), Yannick Blanc avait été nommé préfet du Vaucluse en août 2012, poste qu’il occupait jusqu’alors.[/private]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.