La longue marche de la réforme de la protection judiciaire de la jeunesse

Un rapport de la Cour des comptes rendu public mercredi relève notamment la forte hausse du nombre de mesures pénales prises par la PJJ de 2006 à 2012, avec une augmentation de l’ordre de 24%. Et ce dans un contexte d’absence de véritable politique territoriale de justice des mineurs.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *