La Cour des comptes attaque le gouvernement sur la gestion des préfets

La rue Cambon pointe du doigt la brièveté des affectations territoriales qui nuit à la continuité et à l’efficacité des politiques publiques et le trop grand nombre de préfets en attente affectation.

Cour des comptes - Entrée du Palais Cambon - DR

Cour des comptes – Entrée du Palais Cambon – DR

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *