Christophe Jacquinet démissionné de la direction de l’ARS Rhône-Alpes par Marisol Touraine

Christophe Jacquinet aurait payé ses multiples frictions avec Jean-Jack Queyranne, le président socialiste du conseil régional de Rhône-Alpes. Dernier incident en date, fin janvier, sur fond d’agenda électoral(iste).

Christophe Jacquinet - DR

Christophe Jacquinet – DR

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Un commentaire

  1. Dans une lettre adressée à ses confrères d’ARS, Christophe Jacquinet estime qu’il a eu « le tort, aux yeux du gouvernement, en tant que représentant de l’État pour la politique de santé en région, de ne pas céder à trois grands élus de la majorité ».

    Lire aussi l’article : Le DG de l’ARS Rhône-Alpes estime faire les frais d’un limogeage politique, du Quotidien du Médecin du 17 février.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *