Paris : une affaire de harcèlement moral et sexuel au sein du centre d’action sociale réattribuée à la CAA

Dans sa demande introductive d’instance, Mme A, demandait, en sa qualité d’infirmière au sein du centre d’action sociale de la ville de Paris, que celui-ci soit condamné à lui verser une indemnité d’un montant de 146.000 euros.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *