Ecoles de Saint-Cyr : le Conseil d’Etat a confirmé la responsabilité d’un officier dans un bizutage ayant entrainé la mort d’un élève

L’Ecole de Saint-Cyr aura presque réussi à étouffer cette affaire de bizutage qui, en octobre 2012, a entraîné la mort d’un élève officier de 24 ans. Le commandement aura malgré tout réussi à faire porter le chapeau à un officier, sacrifié pour la cause.

La lecture des articles de Comptes-publics.fr est réservée aux abonné(e)s.

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous
Pour choisir votre formule d'abonnement,
suivez ce lien.
 

Un commentaire

  1. Rappelons dans cette affaire que le parquet de Rennes avait ouvert, le 16 novembre 2012, une information judiciaire pour homicide involontaire contre X. La procédure est toujours en cours…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *